Articles Tagués ‘Hommage’

L’exposition « Cartooning for Peace ! Dessins de presse en Méditerranée » regroupe une centaine de
dessins de presse illustrant les bouleversements dans le monde arabe.

plantuliberteLes dessins exposés illustrent ces passions et ces changements : le visiteur peut y trouver des dessins d’Algérie, du Maroc, d’Égypte, de Syrie… À chaque fois, les caricaturistes tiennent à accompagner ces révolutions tout en gardant leurs distances de journalistes d’opinion. Religions, migrations, régimes politiques ou encore évolution du statut de la femme, autant de thèmes qui racontent la Méditerranée d’aujourd’hui et qui sont ici abordés avec passion et humour par les dessinateurs de Cartooning for Peace.
2012 marquant par ailleurs le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, l’exposition porte une attention toute particulière à la situation de ce pays. On y retrouve l’échange entre les dessinateurs Plantu et Dilem, à
la Une des quotidiens Le Monde et Liberté : voir l’article du Monde ou l’émission spéciale de TV5Monde.hicelwatan
Le dossier pédagogique de l’exposition, présentée à la Maison des Métallos à Paris du 27/11 au 16/12/2012 est accessible en pdf : DOSSIER PEDAGOGIQUE : LA MEDITERRANEE EN DESSINS DE PRESSE
Thèmes abordés : dessin de presse, liberté d’expression, révolutions arabes, conflit israélo-palestinien, cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie : à partir de 12 ans.
D’autres supports pédagogiques sont disponibles sur le site de Cartooning for peace

Publicités

IZOU

En cette journée de deuil national, la Ligue de l’Enseignement des Côtes d’Armor et les Bistrots de vie du Pays briochin, organisateurs des bistrots de l’histoire, affirment leur soutien aux victimes de l’attentat perpétré à Charlie Hebdo.
La liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de conscience sont les bases d’une société républicaine et démocratique. C’est sur ces valeurs que la Ligue de l’Enseignement, ses fédérations et ses associations affiliées se sont constituées et agissent au quotidien.
Nous condamnons ces actes barbares.
Face à la terreur, demeurons unis et engagés pour combattre toute forme d’extrémisme.
Nous vous invitons à rejoindre la marche blanche et unitaire, à St Brieuc ce dimanche 11 janvier
à 14h30, départ place Général de Gaulle
.
Munissez-vous de crayons géants. Faisons de 2015 une année d’éducation, de tolérance, d’ouverture et de laïcité.
Merci à l’illustratrice IZOU, invitée de la Fête des mots familiers 2015, pour ce dessin partagé avec tant d’autres, en soutien à ses collègues.

tous Charlie

Hommage à René Vautier

Publié: 5 janvier 2015 dans Algérie, Film
Tags:, ,
René Vautier - Crédit Radio France

René Vautier – Crédit Radio France

Le réalisateur et scénariste René Vautier, auteur du premier film anticolonialiste en 1950, célèbre aussi pour son film sur la Guerre d’Algérie « Avoir 20 ans dans les Aurès », est mort le 4 janvier 2015.

Retrouvez :

Lors de la Fête du cinéma, organisée en novembre 2011 au Cap, la Ville de Plérin avait rendu hommage à René Vautier en inaugurant un auditorium à son nom.
Voir l’article en pdf :  Le Télégramme 28 novembre 2011 – L’inauguration de l’auditorium René Vautier   ou le lien http://www.letelegramme.fr/local/cotes-d-armor/saint-brieuc/plerin/plerin/au-cap-l-inauguration-de-l-auditorium-rene-vautier-28-11-2011-1514222.php

 

 

L’Association des Bistrots de l’histoire en Bretagne a appris le décès d’André Hourmand, plérinais (22) âgé de 82 ans.  Appelé en Algérie, membre du Parti Communiste français,  il dénonça courageusement  et précocement  les tortures en Algérie dans un article de 1957 dans le journal L’Aube nouvelle,  journal du Parti Communiste des Côtes du Nord.

Il avait témoigné de son refus de la torture lors d’un Bistrot de l’histoire organisé en mars 2002 à Saint-Brieuc.

Son article fut lu en classe puis utilisé par les élèves des lycées Freyssinet et Renan à  Saint-Brieuc,  en début d’année 2014, lors de la préparation du Bistrot de l’histoire Bretagne Guerre d’Algérie organisé au Lycée Freyssinet le 21 février dernier.

Pierre Fenard, le 22 09 2014

Hommage à Philippe Durand

Publié: 19 mai 2014 dans Non Classé
Tags:,

Voici ci-dessous l’article paru dans Le télégramme, le 13 mars dernier :

Vous retrouverez par ailleurs, des extraits de textes et de poèmes de Philippe Durand, sur ce même blog (rubrique « ressources », « textes de Philippe Durand ») ou en cliquant ICI. Merci à Chantal Durand, qui nous a transmis ces extraits.

Crédit photo - Le télégramme

Crédit photo – Le télégramme

Sept ans après la mort de Philippe Durand dans sa maison de Kerouini, son épouse Chantal a décidé de publier les poèmes qu’il a écrit il y a 50 ans, dans un recueil intitulé « À dos de vent dressé retrouve ton galop ». Philippe Durand est né en 1932 à La Baule. Blessé pendant la guerre d’Algérie, il en est revenu amputé d’une jambe et a décidé d’abandonner son métier d’instituteur.

Il deviendra tout à la fois poète, journaliste, auteur et réalisateur pour le cinéma et la télé. Il a publié quatre ouvrages sur l’écriture au cinéma et enseigna à l’institut Lumière de Lyon et aux Beaux-Arts de Quimper. Toute sa vie, il a dénoncé l’injustice, l’intolérance et l’absurdité de la guerre, comme dans « Secteur postal 89 098 », son premier film, interdit par la censure en 1959 pendant la guerre d’Algérie, et dans « Soldat Fransez » réalisé en 1983. Dans son livre « Mort d’un Indien », il s’est insurgé contre les dangers du nucléaire. Il a aussi rendu hommage à son pays breton en défendant son territoire et sa langue. « Les dernières années de mon mari ont été terribles. Cette idée de recueil de poèmes, pour la plupart sans titre, et que chacun peut interpréter à sa façon, a été réalisée en accord avec mes filles. Ce projet m’a portée, m’a rendue heureuse. Je peux ainsi rendre hommage à Philippe, et lui témoigner tout mon amour… »

« À dos de vent dressé retrouve ton galop », à se procurer en contactant le 06.60.15.84.02.

Historien et militant politique, Jean-Luc Einaudi a participé à la conception de l’exposition  Mémoire vive – 17 octobre 1961, réalisée par le service éducatif de la Ligue de l’enseignement de Seine Saint-Denis (fol93)IMG122

Article Le Monde.fr | 23.03.2014 : http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/03/23/jean-luc-einaudi-pionnier-de-la-memoire-de-la-guerre-d-algerie-est-mort_4387989_3382.html Catherine Simon

Jean-Luc Einaudi, pionnier de la mémoire de la guerre d’Algérie, est mort :

L’auteur de La bataille de Paris, 17 octobre 1961 (Seuil, 1991), Jean-Luc Einaudi, dont les écrits ont mis en lumière, de façon magistrale, le rôle de l’État français dans la répression des luttes pour l’indépendance algérienne, s’est éteint, samedi 22 mars, à Paris, emporté par un cancer fulgurant. Né le 14 septembre 1951, Jean-Luc Einaudi a travaillé toute sa vie comme éducateur, auprès des jeunes – auxquels il consacra un livre, Les mineurs délinquants (Fayard, 1995). Il venait, il y a deux ans, de prendre sa retraite.(…) (suite…)

Parution de son ouvrage  » A dos de vent dressé retrouve ton galop «   un livre de poésie

Nous avons rencontré Philippe Durand, né le 4 avril  1932, aux Bistrots de l’Histoire au printemps 2002. Lors d’une première évocation de la guerre d’Algérie, il était venu aux micros des Bistrots de l’histoire au Bistrot Clemenceau évoquer ses positions quant à la guerre d’Algérie et sa blessure grave survenue pendant la guerre D’Algérie en 1956 (amputation d’une jambe) ou il fut appelé. Il présenta à cette occasion, pour la première fois en public, son film « Secteur postal  89O98  » interdit par la censure en 1959, pendant cette même guerre d’Algérie. Ce film dénonçait l’injustice et l’absurdité de la guerre et contait une histoire d’amour, il est désormais  accessible à la Cinémathèque de  Brest où il est déposé.

Sa fille, Lucie Durand,  briochine et compositrice de musique,  a écrit pour notre association la musique du film Saint-Brieuc  XXème siècle présenté au Bistrot de l’histoire de synthése des bistrots  briochins en décembre 2OO2, dans le Hall des pas perdus de la gare avec 5 musiciens du conservatoire national  de musique  de la ville. Ce film a été réalisé en partenariat avec La Cinemathéque de Bretagne pour présenter des séquences de films concernant Saint-Brieuc au XXème siècle.

Philippe Durand est mort à Trégunc en Finistère le 14 septembre 2OO7.

UNE RENCONTRE MAJEURE

Il n’a eu de cesse depuis d’encourager participer et valoriser les Bistrots de l’histoire en Bretagne. Il fut poète, journaliste, auteur et réalisateur pour le cinéma et la télévision. Il écrivit quatre ouvrages sur l’écriture au cinéma qu’il enseigna à Lyon et à Quimper.

Il a aussi publié  une anthologie de la chanson en Bretagne dont nous avons utilisé plusieurs textes dans les Bistrots de l’histoire « migrations bretonnes et immigration ». Il a publié aussi le livre d’or littéraire de la Bretagne du Vème siècle à nos jours intitulé « Le livre d’or de la Bretagne. L’histoire et les trésors litteraires  » livre de référence qui nous a été, et nous est toujours fort utile. Il a signé un autre  film  » Soldat  Fransez  » qui raconte en fiction le destin d’un soldat breton durant la première guerre mondiale, un beau film documentaire et poétique sur les pratiques maritimes et paysages en marais salants de Guérande, son lieu d’enfance.

Enfin, il s’insurgea dans un roman policier contre les dangers du nucléaire à Brennilis  dans  » Mort d’un indien  » livre primé.

 DES POESIES INEDITES PUBLIEES FIN 2O13

Suite à sa grande blessure en Algérie, il a  écrit des poèmes restés inédits où il évoque entre autres choses, son temps en Algérie. Ces poèmes signés d’une fort belle plume seront édités le 17 décembre 2O13 au prix de 15 euros à commander à Librairie Galerie Racine, 23 rue Racine, 75OO6 Paris. (1€ de frais de port Règlement par chèque).

Nous lui rendrons hommage au Bistrot de L’histoire » Bretagne et Guerre d’Algérie »  programmé le 21 février 2O14 au lycée Freyssinet a Saint-Brieuc.  Dans le cadre de la préparation de ce Bistrot de l’histoire,  les membres de sa famille ont autorisé la diffusion de ces textes aux lycéens des lycées de Saint-Brieuc de Freyssinet, Renan et Jean Moulin. Ces lycées sont impliqués dans un projet d’écriture avec l’auteur algérien Mohammed Kacimi en résidence d’écriture pour ce Bistrot de l’histoire, à l’invitation de La Féderation des oeuvres laïques 22 et de son service culturel  au dernier trimestre 2O13 à Saint-Brieuc.

Pierre Fenard, pour l’association les Bistrots de l’histoire.

L’autre rive perdue Ph Durand

Le Point présent Ph Durand

Mes vêpres rouges Ph Durand