Lettre à sa famille

Ce texte est un extrait de la lettre envoyée par Philippe Durand à sa famille, le jour même où il fut blessé lors d’une opération militaire.

« Bien chers tous,

Hier dimanche, depuis longtemps, nous étions ici et nous avons pu coincer la bulle. Nous avons même fait un match de volley (off contre  sous-off) et nous avons gagné par 3 sets à 2 (la belle en 21/9) mais ce soir 18h, nous partons en opération, pour combien de temps?

Mystère et hasard.

Déjà, samedi dernier, nous sommes partis à 3h du matin, au Djebel Amram, où nous avions accroché les 3 et 4 octobre. Après la descente vertigineuse du col d’Aïn Amara, ma direction casse (et j’avais la citerne derrière le bahut) juste en terrain plat. Quelques instants auparavant et nous nous fichions dans le ravin. Il était 5h. Je suis revenu à Aïn Bou Dric. La compagnie, elle, est rentrée vers 14h. RAS, opération assez courte donc … Et ce soir, nous repartons! Ils nous pressureront jusqu’à la quille, ma parole. La libération semble être pour le mois prochain. Il faut que pour jeudi 18 octobre, le commandant de compagnie me mette une note et l’envoie au bataillon. La 53/1 sera libérée avant le 1er novembre et ensuite la 52/2. Je pense que ce ne sont pas que des promesses. Il est temps que l’histoire se termine commence à en avoir très haut par-dessus la tête. Cet après-midi, la liaison va ramener le courrier. J’aurais peut-être une lettre de Colette. J’ai eu la carte, lettre de maman samedi soir. Je vous espère en bonne santé et papa plus stable. Bon courage à tous les trois et à bientôt peut-être. Nous rentrons en militaires en France. Mais je vous demanderais peut-être de m’envoyer mes vieilles fringues civiles au centre de démobilisation »…

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s