Présentation de la soirée

Quelles sont les conséquences de la Guerre d’Algérie en Bretagne et plus particulièrement dans les Côtes d’armor?logo bistrots

Afin de tenter de trouver des réponses à cette question, l’association des Bistrots de vie du Pays briochin propose un « Bistrot de l’histoire », le 21 février 2014, en partenariat avec la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor.

PRESENTATION :

L’association des Bistrots de vie du pays briochin organisatrice des Bistrots de l’histoire organise le 21 février 2O14, de 18h à 22h30, un Bistrot de l’histoire exceptionnel intitulé  » Bretagne et guerre d’Algérie »  à  l’occasion du début de la guerre d’Algérie le 1 novembre 1954.

Dans le cadre de ce projet, et en partenariat avec le service culturel de la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor (Fol22), nous accueillons en résidence d’écriture  à la Maison Louis Guilloux à Saint-Brieuc, Mohammed Kacimi, écrivain dramaturge algérien, de début octobre à fin décembre 2013. Il intervient pour préparer cette soirée avec des lycéens des Lycées briochins : Renan, Freyssinet et Jean Moulin, Ces jeunes liront leurs textes  préparés en classe d’écriture avec l’auteur.

Nous donnerons la parole ce soir-là aux lycéens pour des lectures, sur des sujets parfois difficiles mais aussi à des représentants de toutes les mémoires dans le cadre d’un devoir d’Histoire. et d’un souci constant d’une mémoire partagée par trois générations.

Plusieurs algériennes et algériens ont accepté de participer, tout comme de nombreux témoins vivant en Bretagne.

Les Bistrots de l’histoire ont toujours eu un lien fort à l’international, aux ailleurs du mondes et aux relations artistiques et culturelles. En témoignent la découverte de fonds sur les marins du Goelo (Binic,Pordic) en Islande à Patrickfjordur, ceux sur les exilés espagnols accueillis à Saint-Brieuc en 1934, 1937 et 1939, ou encore l’organisation d’une soirée « 1917- 2O11 Bretagne Tunisie »  en novembre 2011, suite aux révolutions arabes, en présence d’historien(nes)s tunisiens.

Une première approche sur le thème de la guerre d’Algérie et ses conséquences en Bretagne fut organisée par l’association lors d’un Bistrot de l’histoire, organisé en avril 2OO2 au Bistrot le Clémenceau à Saint-Brieuc, puis en évoquant  les relations des pays de Saint-Brieuc et Guingamp avec l’Allemagne lors des deux guerres mondiales.

Pierre Fenard  contact@bistrotsdelhistoire.com  02 96 62 56 69

MEMBRES DU COMITE DE PILOTAGE

  • Bistrots de L’histoire
  • Service culturel de la Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor (Fol22)
  • Enseignants des lycées  briochins, Jean Moulin, Freyssinet et Ernest Renan
  • Mohamed Kacimi , auteur en résidence dans le cadre du projet
  • Fnaca de Collinée
  • Association Source des sept dormants, de la commune du Vieux marché
  • Personnes et témoins algérien(ne)s ou français(es), participant à titre individuel

REGIE

  • Régie principale, Cécile le Bourdonnec
  • Régie sons, enregistrements numériques et sonorisation, Entreprise Toot, Saint-Brieuc
  • Régie images, Serge Andrieux, Lamballe
  • Site internet, Anne-Marie et Philippe Janowski, societé multimédia Acanthique, Saint-Brieuc

DEROULEMENT DE LA SOIREE

Animation de la soirée par Pierre  Fenard, Président des Bistrots de l’histoire et Olivier Bernard enseignant de lettres au Lycée Ernest Renan

Lectures 

  • Jacqueline Hydrio et Corinne Stéphan liront et mettront en scène des poèmes inédits de Philippe Durand, grièvement blessé durant la guerre D’Algérie, ainsi que des extraits de textes de la pièce 1962, de Mohammed Kacimi
  •  Mohamed Kacimi , auteur en résidence dans le cadre du projet
  • Lycéens ayant participé aux ateliers d’écriture avec l’auteur

Interventions de consultants et témoins

  • Mustapha Meslem,  psychanalyste algérien de nationalité française
  • Catherine Milkovitch-Rioux, directrice du service culturel de l’Université de Clermont Ferrand, auteur de Littératures d’Algérie, spécialiste en histoire et littérature
  • Moïse Rouget, ancien maire de Collinee, officier pendant la guerre d’Algérie en 1956.
  • André Kerhervé, appelé en 1958
  • Alain Gendre,  historien
  • Jacques le Troquer, historien
  • Patrick  Léger, président de l’association de la Source des sept dormants
  • Hélène Erlingsen et Mohamed Zerouki, auteurs de Nos pères ennemis
  • Armelle Bothorel, fille du Général de la Bollardière

 Exposition Mémoire vive – 17 octobre 1961, réalisée par le service éducatif de la Ligue de l’enseignement de Seine Saint-Denis (Fol93) en collaboration avec l’historien Jean-Luc  Einaudi.

Pause et petite restauration proposée par les lycéens, au profit des foyer socio éducatifs,  en milieu de soirée

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s